Un téléphone portable qui marche au sucre, vous pensez que c’est une blague? Il n’en est pourtant rien. Conçu par Nokia, ce portable marcherait uniquement à l’aide du sucre contenu dans la boisson.

Voilà une idée pour le moins farfelue : remplacer les batteries classiques d’un téléphone cellulaire par du coca-cola. Énoncée ainsi, l’idée a l’air de sortir tout droit d’un livre de science fiction, et pourtant il s’agit du pari étonnant mis en œuvre pour Nokia par le designer d’origine chinoise Daizi Zheng, afin d’enrayer les problèmes souvent liés à l’utilisation de batteries de portables.
Celles-ci sont en effet très consommatrices en matières premières et problématiques lors de leurs recyclages.

Après de multiples recherches, Daizi Zheng a enfin pu mettre au point une bio-batterie capable de générer de l’énergie à partir de glucides en utilisant les enzymes comme catalyseur. Ces enzymes se chargeraient de transformer le sucre en électricité au moment de leur entrée en action avec le soda, décomposant ainsi la boisson afin d’en extraire les atomes d’hydrogène. Les électrons de ces atomes généreraient par la suite de l’électricité servant à l’alimentation du téléphone.

Ces bio-batteries Nokia tiendraient alors la charge quatre à cinq fois plus longtemps que les batteries au lithium et le coût de leur matière première (en l’occurrence ici du Coca Cola pour la pub, il faut bien financer ses créations) serait dérisoire. Une excellente idée "verte", venant appuyer encore un peu plus l’image "écologique" de la marque finlandaise – le kit complet (téléphone et batteries) étant également par la suite totalement biodégradable.

(Source : Yahoo)

About these ads